Mode

Ma valise pour une croisière en bateau

valise bateau

Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que je suis récemment partie en vacances sur un voilier. Une croisière dans un endroit paradisiaque. Avant que je vous raconte ma découverte des Iles Vierges dans un prochain article, j’ai pensé qu’un petit récapitulatif d’une valise bien pensée quand on part en croisière serait le bienvenu.

Parce que le jour où vous serez tentée par un voyage en bateau, en France ou à l’autre bout du monde, il faudra bien étudier ce que vous embarquez dans votre valise pour votre croisière. Evidemment je vous parle d’une escapade sur un voilier, pas d’une excursion sur un paquebot, nous sommes bien d’accord ! Et d’un voyage dans une région où les températures sont estivales.

L’idée est de voyager léger. Non seulement la place à bord est ultra limitée et les rangements n’ont pas été conçus pour accueillir votre garde-robe, mais vous n’allez pas non plus mettre grand-chose sur le dos, en dehors de vos maillots de bain.

La valise pour une croisière

Rien que la valise en soi pose déjà question. Lorsque l’on connait la taille des cabines sur un voilier, et les rangements qui vont avec (si vous embarquez sur un yacht, vous n’aurez pas ce problème), le choix de la valise est primordial. Oubliez donc les valises rigides et autres modèles à roulettes. Trop volumineux, trop encombrants, choisissez un sac de voyage souple, suffisamment grand pour y glisser vos affaires. Une fois vide, vous pourrez le plier et le caser dans un coffre.

Evitez les modèles en tissu, moins résistants et qui risquent aussi d’être mouillés. Préférez des sacs en toile rigide et plastifiée. Les sacs étanches ne vous seront pas franchement utiles.

valise croisiere

Les vêtements

Faites-vous plaisir avec les maillots de bain et les paréos, ils seront vos essentiels du voyage ! Et vous allez découvrir toute l’utilité d’un paréo fin et léger : enfilé en sortie de bain, il fait office de robe, jeté sur vos épaules, il vous protège du soleil, enturbanné autour de votre tête, il remplace une casquette, accroché sur des filins en hauteur, il joue le rôle d’un voilage et adoucit les rayons du soleil.

Prévoyez un pantalon si les soirées sont fraîches et les moustiques présents (surtout si vous descendez à terre le soir). Indispensables aussi, un pull chaud et un vêtement de protection contre la pluie (même en zone chaude, vous pourriez être bien content de vous protéger des averses parfois violentes). Un K-way par exemple, ne prend pas de place dans une valise. Pour le reste, une robe pour vous faire belle, quelques tops et t-shirts, une robe de plage, un short, et le tour est joué.

Trousse de toilette, pharmacie et make-up

Premier des indispensables de votre voyage : la crème solaire. Choisissez-la avec un bon écran SPF de protection car en mer, même par temps voilé, le soleil est redoutable. Evidemment, brosse à dents, dentifrice, déodorant et brosse à cheveux feront partie du voyage. N’oubliez pas votre baume à lèvres, très utile car le vent, le soleil et les embruns dessèchent les lèvres.

Question savon et shampoing, emportez des produits comportant le moins de produits chimiques. Optez pour des soins bio, qui ne polluent pas la mer et sont biodégradables. Les plus courageux pourront aussi adopter un savon de mer et prendre directement leur douche dans l’eau de mer !

toilette croisiere

Côté make-up, allez au plus simple. Un mascara, un crayon pour les yeux, et un rouge à lèvres pour le soir. Des lingettes démaquillantes pour enlever le tout. Pour le reste, on s’en passe, le soleil et le grand air vous donneront bonne mine.

Enfin, la pharmacie sera adaptée au pays dans lequel vous voyagez. Glissez les indispensables des voyages (maladies, brûlures, infections, coupures, douleurs) pour soigner les petits et gros bobos … car vous ne trouverez sans doute pas une pharmacie à chacun de vos arrêts. En l’occurrence, en 8 jours de croisière, je n’ai pas croisé une seule pharmacie sur mon chemin. Et sur les conseils avisés d’Isabelle, j’ajoute le bracelet ou les médicaments anti mal de mer. Je pars du principe que si on part en bateau, on n’a pas le mal de mer, mais dans le doute, mieux vaut glisser cette petite précaution dans sa valise avant de partir. On ne sait jamais.

Avant votre départ, pensez aux vaccins obligatoires et aux traitements éventuels à prendre selon votre destination.

Les chaussures

Comment vous dire ? Sur un bateau, on vit pieds nus. Et cette liberté n’a pas de prix. Pas besoin de faire le plein de chaussures, elles vous encombreront plutôt qu’autre chose. Une paire de tongs pour descendre du bateau, aller faire vos courses sur le port ou prendre un verre sur la plage. Une paire de baskets si vous comptez vous échapper le temps d’une escapade à terre. Et une paire de chaussures plus habillée, de jolies sandales par exemple, si vous êtes amenée à sortir le soir.

Les accessoires

Incontournable lorsqu’on vit dehors, le chapeau de soleil. Parlons plutôt de casquette, le chapeau étant inutile en bateau, compte tenu du vent. On oublie son beau Panama, on s’offre une jolie casquette qui s’ajuste parfaitement à son tour de tête. Au même titre que le chapeau, les lunettes de soleil sont indispensables. Elles seront vissées sur votre nez, du lever au coucher du soleil.

Si vous aimez ou avez l’habitude d’écouter de la musique, n’oubliez pas vos écouteurs. Un ou deux livres aussi, même si on ne se lasse jamais de regarder la mer, d’écouter le bruit du clapot, du vent dans les voiles, de chercher du regard des baleines, des poissons volants ou des dauphins.

Inutile d’emporter vos plus beaux bijoux. Portez simplement vos bagues, bracelets ou colliers que vous ne quittez jamais et avec lesquels vous pouvez vous baigner.

 

Il ne me reste qu’à vous souhaiter bon vent !

 

 

Vous pourriez aussi aimer

9 Commentaires

  • Répondre Isa-monblogdemaman 3 février 2017 at 09:49

    Et tu oublies le bracelet anti-mal de mer ^°
    Tes photos sur installé m’ont faite rever en tout cas !

    • Répondre sandrine 3 février 2017 at 10:05

      Ah oui, le bracelet anti mal de mer, c’est vrai ! Mais en principe si on part en croisière on n’a pas le mal de mer ? On n’est pas maso à ce point là ? Dans le doute, je vais le rajouter dans mon article, c’est vrai qu’un coup de vent, un repas mal digéré, bref…
      Quant aux photos, j’en ai tellement pris que je n’arrive pas à les trier 😀

  • Répondre Lou 3 février 2017 at 11:58

    Moi aussi, tes photos m’ont fait rêver !
    Du gâteau j’en ai fait, mais jamais de cette manière.
    Tu t’es régalée, profité et c’est génial !
    Et je veux bien te croire que tu dois avoir du mal à trier !! 😀

    • Répondre sandrine 3 février 2017 at 16:02

      Tu fais du gâteau sur l’eau, ahahaha 😀

  • Répondre black sapes 5 février 2017 at 23:04

    Certainement une très belle expérience qui me permettrai de couper avec la réalité et les mauvaises habitudes
    Bises

    • Répondre sandrine 6 février 2017 at 08:38

      Oui, ça fait toujours du bien de couper un peu avec nos habitudes, que ce soit en bateau ou ailleurs 😀 Bonne semaine !

  • Répondre Isa 22 février 2017 at 16:26

    Ah oui faut penser à tout, je reviendrai suivre la liste si j’ai la chance de partir en bateau (je croise les doits, c’est un rêve)

    • Répondre sandrine 22 février 2017 at 16:31

      Alors je croise les doigts pour toi !!!

  • Répondre mary 3 mars 2017 at 06:34

    je pars dans 2 mois en croisière au départ de guadeloupe alors je prends bonne note, merci.

  • Laisser un commentaire