Beauté & Bien-être

Tendances et culte du corps

blog femme 40 ans

Nulle n’est parfaite. Si je fais attention à mon hygiène de vie, je ne cède pas aux tendances qui pullulent dans le domaine de l’alimentation et de l’hygiène du corps. Vegan par ci, TBC par là, bowl cake et graines en tous genres… on ne voit plus qu’elles sur les réseaux sociaux. Je n’ai rien contre ces tendances, chacun fait comme il veut. Et moi aussi ! En revanche, ce que je n’aime pas, c’est la pression qui en émane. Il faut « manger healthy » et « penser bikini » avant tout et si par malheur, on a l’audace de laisser un (gentil) commentaire sous une photo instagram, on se prend direct des foudres d’insultes. Le culte du corps a des limites. A chacun son mode de vie, et vive notre liberté.

1. Boire un citron pressé au réveil.

J’ai essayé, mais rien à faire, ça me brûle l’estomac. J’imagine pourtant que ça doit avoir un côté tonique et purifiant mais chez moi, non. J’attends mon petit café au lait. Oui, je sais, le lait c’est mal !

 

2. Je ne suis pas vegan.

Je n’ai absolument rien contre les végétariens, mais j’aime la viande. Une bonne côte de bœuf au barbecue, que voulez-vous, j’aime ça. Je ne mange pas beaucoup de viande, je ne l’achète pas partout (encore moins au supermarché) mais quand j’en achète, j’apprécie. On nous ferait presque culpabiliser de ne pas être vegan et ça, ça m’énerve.

 

3. Je n’aime pas les smoothies.

Je préfère de loin les fruits et les légumes crus ou cuits, mais mixés je n’aime pas.

 

4. Je n’aime pas le kale, les graines de chia et le lait d’amande.

Et tout ce qui va avec de cette tendance alimentaire. Question de goût sans doute.

 

5. Je ne me fais pas de bowl cake au petit déjeuner.

J’aime le pain frais, les croissants de temps en temps, les céréales, les fruits ou les petits déjeuners salés mais le bowl cake non merci. Je reconnais que ceux que je vois passer sur Instagram sont très alléchants, mais le mien ressemble plutôt à un énorme gloubi-boulga (référence pour les quadras !).

 

6. Je ne cède pas aux challenges du body parfait.

Les TBC, BBG et autres body challenge, je n’ai rien contre et je trouve ça bien si cela aide certaines personnes à perdre du poids, sculpter leur corps, être mieux dans leur peau. Je trouve formidable que des hommes et des femmes se mettent au sport grâce à ces challenges. Je prône le sport dans notre hygiène de vie. Il occupe d’ailleurs une place importante dans ma vie mais j’aime le sport en général, le tennis surtout, le running, le yoga, le paddle et bien d’autres. Il faut trouver du plaisir dans le sport que l’on pratique si l’on veut que cela perdure dans le temps. Soulever de la fonte, faire des squats je n’aime pas.je

 

7. Je n’utilise pas de cosmétiques exclusivement bio.

J’ai fait le tri dans mes cosmétiques, je milite pour des produits le plus sain possible, mais je fais aussi confiance à ma dermatologue dans le choix des produits que j’utilise. Plus de dermo-cosmétiques dans ma salle de bains, mais pas forcément du 100% « cosmétobio ».

 

8. Je ne mange pas healthy.

On peut facilement me classer parmi les gens ayant un bon coup de fourchette. Et gourmande en plus. Mais de temps en temps, une bonne pizza, un tiramisu fait maison, des plats en sauce, je les apprécie sans aucune culpabilité. Aucune, vraiment.

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Répondre ellea40ans - Stephanie 9 juillet 2016 at 06:36

    Je suis super heureuse que tu sois toujours vivante malgré tout. J’espère que tu ne pousses pas le vice jusqu’à boire du café et t’offrir un petit verre à l’apéro 😉

    • Répondre sandrine 9 juillet 2016 at 08:19

      Je survis, je survis, entre deux cafés et deux apéros 🙂 😉

  • Répondre chantal 9 juillet 2016 at 08:47

    J’adore cette façon de remettre les pendules à l’heure !!! Merci pour ce billet

  • Répondre StepHh 10 juillet 2016 at 18:34

    Ah ah je me reconnais dans tes lignes. Comme toi faudrait me payer cher pour être vegan juste pour faire comme tout le monde. Parce que c’est à la mode. Même si un repas végétarien e temps en temps ne me dérange pas, j’aime trop la viande pour m’en priver. Déjà que je suis obligée de manger sans gluten. D’ailleurs je peste comme pas permis quand je me retrouve à devoir manger sans gluten et sans lait. Comme si l’un allait obligatoirement avec l’autre. On m’enlève déjà mon pain, pas touche à mon fromage ! Nanmého ! Quant au sport, moi aussi j’aime ça mais j’ai un mal de chien à me motiver. Donc si un challenge peut aider les gens comme moi à débuter, pourquoi pas.

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.