Sport

Le sport en compétition à 40 ans, c’est possible ?

compétition 40 ans

On ne sera jamais champion, certes. Mais quand on a l’esprit compétiteur, on aime se mesurer à ses semblables. Améliorer son niveau, se remettre en question, se lancer des défis, peut-on encore oser affronter la compétition à 40 ans ?

Même si vous n’avez jamais eu, dans votre enfance ou votre adolescence, l’occasion de participer à des compétitions sportives, il est toujours possible de le faire. Il n’y a pas d’âge pour débuter et si telle est votre envie, alors ne reculez pas … foncez !

Commencer ou reprendre la compétition sportive à plus de 40 ans, c’est possible ? Si le plaisir passe avant tout, se lancer des défis est parfois un excellent moteur. Sans vouloir viser des titres de champion de France, il existe mille et une manières de s’amuser à l’occasion d’une compétition. Cela dépend en partie de votre discipline mais, dans une grande majorité de sport, vous pourrez prendre place au départ et pourquoi pas, remporter une médaille.

Inutile pour autant de vous inscrire à un marathon dans 3 mois si vous n’avez jamais couru plus de 500 m. Soyez raisonnable dans vos défis, posez le plaisir au centre du jeu et surtout, que le meilleur gagne ! Enfin n’oubliez jamais, comme le disait Pierre de Coubertin que « l’important dans la vie ce n’est pas le triomphe mais le combat ; l’essentiel ce n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être bien battu ».

7 raisons de renouer avec la compétition à 40 ans

1. Se faire plaisir

2. Se mesurer aux autres

3. Se challenger soi-même

4. Relever un défi qui semblait inaccessible

5. Croire en soi et en ses capacités

6. Apprendre de ses échecs

7. Travailler son physique et son mental

Comment s’inscrire à sa première compétition ?

  • Trouver un challenge à sa portée et à son niveau.
  • Rejoindre un club ou au moins, prendre une licence de sa discipline (contacter la fédération). Un certificat médical de non contre-indication médicale (avec mention de la discipline) vous sera demandé au moment de l’inscription. Voilà pourquoi, lors de ma visite annuelle chez le médecin, je fais remplir tout une gamme de certificats … au cas où).
  • Se renseigner sur les catégories d’âge et/ou de niveaux et s’inscrire dans celle qui est la plus appropriée.
  • Fixer une date raisonnable pour être en forme le jour J.
  • Se préparer mentalement. Inutile de vous mettre la pression, vous le faites parce que vous en avez envie.
  • Se préparer physiquement ! Lancez-vous uniquement des défis à votre portée sur un plan physique. S’il est bon de viser haut, faites tout de même preuve d’un peu de modestie (!). Mieux vous serez préparé physiquement à l’épreuve qui vous attend, moins vous risquez la blessure. Quitte à s’inscrire dans l’épreuve supérieure la prochaine fois !

 

competition 45 ans

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire