Beauté & Bien-être

Bien préparer sa peau au soleil

preparer peau au soleil

Même si le soleil se fait encore timide et les températures plutôt basses, les envies de partir au soleil se font pressantes. Dans ma boîte mail, les offres de vacances sous les tropiques pullulent. Il faut dire que passer d’une température négative à +30°C en quelques heures d’avion est un vrai bonheur. Bonheur pour les yeux, bienfaits de la lumière pour chasser la dépression hivernale et douceur du soleil sur la peau, on en redemande !

Alors qu’en été la peau est déjà sensibilisée au soleil, au cœur de l’hiver, on a surtout le teint gris et la mine pâle. On le sait, le soleil n’est pas notre meilleur ami. Comment bien préparer sa peau aux rayons U.V quand on part au soleil en plein mois de janvier ? Quelle parade pour éviter les coups de soleil et les allergies bénignes ? Si on aime avoir le teint hâlé et la peau dorée, mieux vaut s’abstenir de brûler au soleil.

Les compléments alimentaires solaires

Sujette à la lucite estivale depuis mes grossesses, j’ai fini par consulter mon dermatologue il y a une dizaine d’années. Bénigne, cette réaction cutanée au soleil se manifeste par des petits boutons sur le décolleté et les bras. Pas franchement agréable ni esthétique, cette allergie réapparaissait chaque année à l’approche de l’été. Discrète en France, elle était plus marquée lorsque j’avais la chance de partir dans une zone très ensoleillée en hiver. Sur les conseils avisés de mon médecin, j’ai commencé à prendre des compléments alimentaires solaires de manière préventive. Pas convaincue par le procédé au début, je l’avoue. D’autant plus que mon médecin m’a simplement dit : Essayez, vous verrez bien ! J’ai donc essayé.

Pendant plusieurs années, j’ai pris des gélules Oenobiol Solaire (attention, pas l’autobronzant Oenobiol) et cette année, j’ai testé Vitalfan de René Furterer. Traitement quasiment identique pour un même résultat. Il en existe d’autres, le mieux est de demander conseil à votre médecin ou pharmacien.

complements solaires

Lorsque je pars en hiver, je prends environ 15 jours à 3 semaines avant mon départ des gélules solaires selon le dosage recommandé. Puis je poursuis la cure durant mon séjour. Pour affronter l’été sous nos latitudes, je m’offre une cure d’un mois au printemps, au mois de mai ou juin.

Verdict ? Je n’ai plus jamais eu de réaction allergique. Jamais. En plus d’avoir le résultat escompté, mon teint est parfaitement doré. Attention, ce traitement préventif ne dispense pas d’une bonne protection solaire ! Au contraire, je me tartine de crème (ce que je faisais aussi quand j’avais des allergies).

Protéger sa peau

Plus que jamais, on protège sa peau en choisissant un soin solaire de haute protection et adapté à son âge. Pas question non plus de s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée, on se met à l’abri entre 12h et 14h. On évite donc de faire la crêpe toute la journée sur une serviette. Un chapeau de soleil sera également votre plus bel allié contre les méfaits du soleil.

Toutes ces protections ne vous empêchent pas d’avoir un joli teint hâlé au retour des vacances ce qui est, soit dit en passant, plus joli, qu’une peau excessivement bronzée.

Non aux séances U.V !

Vous croyez que quelques séances UV en cabine vont diminuer vos allergies et préparer votre peau à une exposition au soleil ? Vous faites fausse route. Je le sais, j’ai essayé (oui, c’est mal). Quelques séances avant chaque départ, plusieurs années consécutives, mais la lucite était toujours là.

Malgré un petit hâle bien appréciable (adieu la cuisse de dinde en débarquant sur la plage, celles qui savent, savent), les séances U.V ne préparent pas du tout la peau au soleil … mais contribuent au vieillissement prématuré de la peau, à l’apparition des rides, des taches brunes, sans parler des risques de cancer. Et la lucite estivale dans tout ça ? Elle sera toujours là !

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Répondre Lou 9 février 2017 at 09:29

    Hello !
    Alors moi j’utilise la marque Phytalessence.
    J’ai aussi la même allergie que toi et en prime un capital jeunesse de la peau un peu en berne…
    J’avais déjà utilisé la marque Oenobiol mais jamais Furterer.
    J’ai déjà commencé le traitement pour la Floride. Je teste en juin pour la Croatie les Furterer 🙂

    Merci M’Dame !

    • Répondre sandrine 9 février 2017 at 09:59

      Ah je ne connais pas Phytalessence. J’ai beaucoup aimé les Furterer, moins chers que les Oenobiol et j’ai trouvé que j’avais la peau plus dorée 😀 Floride et Croatie, c’est canon !!! Bises et bonne journée à toi !

  • Répondre anne 23 février 2017 at 16:34

    très important de préparer mais moi, j’ai des petits soucis alors je n’ai plus vraiment droit au soleil. Chapeau et écran 50 !

    • Répondre sandrine 23 février 2017 at 16:40

      Oups, le principal c’est de profiter de la lumière des beaux jours, mais de brûler sous le soleil.

  • Répondre laure 29 mars 2017 at 08:16

    Cette photo est très jolie, tu es superbe!

    • Répondre sandrine 29 mars 2017 at 08:30

      merci 😀

    Laisser un commentaire