Sport

Passion biathlon

passion biathlon

On oublie un instant la mode, la beauté, les enfants, mes billets d’humeur, aujourd’hui je vous emmène respirer le grand air. Fallait bien que je vous en parle un jour ou l’autre. Du biathlon. Le sport, on en parle souvent ici, mais le biathlon je ne suis pas certaine que tout le monde connaisse.

Si je vous dis paysage sublime, ski de fond, carabine, cibles, dépassement de soi, ça vous parle un peu ? Il est vrai que l’association ski de fond et tir à la carabine peut surprendre les non initiés. Depuis quelques années, je me suis prise de passion pour ce sport. Non pas en tant que pratiquante (habitant à Paris, c’est un peu difficile), mais en tant que fervente supportrice. De novembre à mars, je me passionne pour les épreuves de la Coupe du Monde qui s’enchaînent. Et depuis que la chaîne L’équipe retransmet les épreuves, c’est le bonheur !

biathlon

Pas toujours facile d’accrocher dans un sport qu’on ne pratique pas et qui reste parfois difficile à comprendre vu de l’extérieur. Loin de moi l’envie de vous détailler les épreuves de biathlon, ni les règles précises, vous trouverez ces informations facilement sur internet. Pour vous donner une petite idée, c’est une course de ski de fond où les athlètes, équipés de carabines sur le dos, doivent tirer dans 5 cibles à chacun de leur passage sur le pas de tir (je schématise un peu, mais l’idée est là !).

Vous n’avez jamais suivi de compétition à la télévision ? Petit conseil, commencez par regarder une mass start, l’épreuve la plus facile à comprendre : les biathlètes partent en ligne et le premier qui franchit la ligne d’arrivée a gagné ! Cela vous familiarisera avec les cibles, les tirs couchés et debout, ainsi qu’avec les tours de pénalités.

Retour à Vancouver

Je suis tombée dans la marmite du biathlon en 2010. A Whistler précisément. Pendant les Jeux Olympiques. À l’époque, les frères Fourcade faisaient déjà parler d’eux, Martin remportant une médaille d’argent. De son côté, Marie Dorin-Habert repartait aussi avec une médaille dans sa poche. Aujourd’hui, ils sont toujours sur leurs skis et participent largement à l’engouement suscité par leur sport. Depuis quelques années, Martin Fourcade enchaîne les victoires, bat des records et domine sa discipline. Avec lui, toute une nouvelle génération de biathlètes récolte aussi des médailles.

Souvenirs de Vancouver 2010

La grand-messe du biathlon au Grand-Bornand

Décembre 2017. Avec une épreuve de Coupe du Monde en France, je n’ai pas résisté. Nous avons vécu quatre jours de bonheur au Grand-Bornand. Quelle atmosphère ! Quel succès !

Une organisation au top, une ambiance à la fois sportive et bon enfant. Des tribunes remplies de passionnés célébrant avec plaisir les champions. Un spectacle couronné par des médailles françaises ! On en redemande.

7 raisons d’aimer le biathlon

  • Le cadre, la nature, les grands espaces.
  • La simplicité des athlètes.
  • L’ambiance dans les tribunes et autour de la piste.
  • Le dépassement de soi.
  • L’engouement des spectateurs à chaque tir.
  • Le côté ludique pour le spectateur.
  • La beauté du geste, au tir et sur les skis.

Rendez-vous en Corée

Plus que quelques semaines avant les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Ne cherchez pas à me joindre entre le 10 et le 25 février, je serai scotchée devant mon écran. Avec mon drapeau tricolore entre les mains. Je suis sûre que sur leurs skis, notre soutien portera les biathlètes français. Avec Martin Fourcade comme porte-drapeaux de la délégation française, le biathlon sera à l’honneur. Et peu importe les médailles, le spectacle sera au rendez-vous !

 

© Crédit photo couverture Simon Matzinger

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre Lou 19 janvier 2018 at 09:54

    C’est fou ! Tu es une vraie sportive !! 🙂
    Bon, le ski malheureusement, ce n’est pas pour moi…je n’aime ni ça, ni la neige 😀 En faite, je suis nulle dans le planté du bâton !

    Bravo en tout cas.
    Bonne journée,

    • Répondre sandrine 19 janvier 2018 at 10:09

      J’aime autant la montagne que la mer 😉

    Laisser un commentaire