Mes enfants & moi

Votre enfant part étudier à l’étranger ? Voici la check-list.

étudiants erasmus

Le bac en poche, les études en tête, celui qui était il y a quelques mois votre petit dernier s’apprête à partir voguer vers d’autres univers. Et tant mieux, merci les programmes pour les étudiants Erasmus.

S’il faut le soutenir, l’accompagner, l’encourager à partir étudier à l’étranger, ce n’est pas sans un pincement au cœur que vous irez l’accompagner à l’aéroport le jour du grand départ. Mieux vous aurez préparé son départ, plus facile sera la séparation.

Dénicher un hébergement au top

Trouver son logement est sans doute votre premier souci. Commencez par jeter un œil sur le site de l’école ou de l’université dont il dépend, pour savoir s’il existe des offres d’hébergements ou un campus à proximité. Cette méthode est sans doute la plus sûre pour trouver un hébergement de confiance, mais parfois la surprise est à l’addition. Certains campus ultra-modernes sont devenus par la même occasion très onéreux. Soyez vigilant sur la zone du campus, la qualité des lieux (salubrité, fonctionnalité, conditions d’hébergement, services…) ou la distance par rapport au centre-ville.

Fouinez sur les forums étudiants, sur les pages Facebook des groupes d’étudiants français dans cette ville pour récolter un maximum d’informations. Les réseaux sociaux sont une mine d’informations pour préparer le voyage et éviter les déconvenues.

Pensez à la colocation, idéale si votre enfant s’expatrie avec des amis, ou à la chambre chez l’habitant. Cette dernière solution garantit un hébergement sécurisant durant quelques semaines, avant d’avoir sympathisé avec d’autres étudiants et pouvoir envisager une colocation. Dans ce cas, optez pour une famille accueillante et relativement souple ! C’est une solution financière souvent intéressante et d’autant plus rassurante pour vous si votre enfant n’a jamais eu d’expériences loin de chez vous.

Des sites comme Housing Anywhere ou Uniplace vous donneront également pas mal de pistes de logements pour étudiants.

Préparer son départ

Un check-up chez le médecin avant le départ s’impose. Vérifiez les vaccins, les traitements en cours et concoctez-lui une pharmacie de base pour soigner les petits bobos : désinfectant, pansements, médicaments pour les maux de tête, maux de ventre… Prenez également rendez-vous pour un contrôle chez le dentiste et l’ophtalmologiste si besoin.

Prenez rendez-vous avec votre banquier pour étudier la solution la plus appropriée à ses besoins et au pays dans lequel il s’expatrie. Il lui faudra sans doute une carte bleue internationale ou, en fonction du pays, la nécessité d’ouvrir un compte sur place. Soyez attentif aux frais bancaires, ainsi qu’aux transferts d’argent d’un pays à l’autre. Faites du change avant le départ, de manière à lui donner un peu d’espèces au départ.

S’il part en Europe, demandez à son centre de sécurité sociale une carte européenne d’assurance maladie (gratuite). Posez également la question à votre mutuelle d’une couverture à l’étranger. S’il part hors Europe, prenez une assurance complémentaire. Sachez que les mutuelles étudiantes proposent des assurances « étudiant à l’étranger ». Vous trouverez de nombreux renseignements sur le site d’Ameli. Cette prise en charge assure le remboursement des frais médicaux ou d’hospitalisation, le rapatriement et l’assurance propose parfois une assistance perte ou vols des effets personnels et responsabilité civile.

Dressez un budget de ses dépenses mensuelles : logement, nourriture, transport, frais courants. Pensez aussi à l’achat d’une carte SIM locale pour qu’il puisse communiquer à moindres frais sur place. Donnez-lui une marge de manœuvre le premier mois, de manière à ce qu’il puisse aussi s’acheter ses livres et fournitures de cours.

Garder contact

En ayant installé Skype sur votre ordinateur ou FaceTime sur votre téléphone, le joindre sera un jeu d’enfant ! Vous pourrez communiquer via Internet et, en prime, pourrez visualiser quelques bouts de son environnement et de son quotidien.

D’autres applications comme WhatsApp ou Viber permettent également d’échanger via le wifi gratuitement. Et bien sûr, la flopée des réseaux sociaux, Instagram, Facebook, Snapchat qui vous distilleront des nouvelles (enfin celles qu’il voudra bien vous donner !).

Vous souhaitez passer un week-end ou quelques jours sur place ? Le mieux est de réserver une chambre d’hôtel ou louer un appartement via Airbnb par exemple à proximité de son domicile.

Il pourra aussi rentrer en France en profitant de billets achetés à l’avance, à bas prix, auprès d’une compagnie Low cost. Regardez également du côté des lignes d’autobus. Eurolines propose par exemple des trajets Paris/Londres à partir de 19 € ou des Paris/Madrid à 50 €. Comparez les prix entre l’avion, le bus, le co-voiturage.

Voilà ! Tout est prêt. Et ce qu’on peut lui souhaiter, c’est de passer une merveilleuse année, riche en expériences, en rencontres et en découvertes.

 

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire