Humeur

SFR, la suite.

C’est fou qu’on ne se rende plus compte à quel point Internet est entrée dans nos vies. Comme je vous l’expliquais la semaine dernière, je me suis retrouvée un samedi matin sans aucune connexion internet ni téléphone fixe. Dans l’absolu, il y a des choses plus graves je vous l’accorde, mais quand on travaille toute la journée sur le net, ça se complique. Etant community manager et rédactrice web freelance, je passe mes journées connectées. Alors quand la box clignote orange, c’est mauvais signe.

Je vous passe les 8 heures de communication avec les services techniques de SFR (si vous avez raté le début de l’histoire, c’est par là), les manipulations qu’ils m’ont fait faire 150 fois sur ma box (les mêmes !), les hésitations (« votre box est vieille », « non, ça vient de la ligne extérieure »…) ils ont mis 4 jours pour poser un diagnostic : le problème venait de l’extérieur. Pendant ce temps, j’ai couru chercher ma clé 3G de prêt. Je croyais être sauvée. Nous étions lundi après-midi. Je la connecte, la box clignote vert. Eurêka. La page Google s’affiche. Puis déconnecte. Je m’étrangle c’est là que tout se complique.

Trouver des solutions de secours quand sa box plante

Alors, vous me direz que j’ai bien essayé de capter la box d’un voisin et d’aller gentiment lui demander son mot de passe. Voilà ce que c’est d’habiter une maison, pas une box aux alentours ne me propose un signal de réception suffisant. On oublie cette solution.

J’ai tenté de me servir de mon téléphone en partage de connexion avec mon ordinateur mais … mon téléphone étant aussi chez SFR, c’est tout le réseau 3G de mon quartier qui ne marchait plus. Et mon téléphone non plus d’ailleurs, il coupait une fois sur deux. Donc j’ai vaguement pu aller sur le net pendant quelques heures. J’ai aussi réussi à me connecter sur le réseau Bouygues Telecom wif avec les identifiants de ma fille.

J’ai donc passé le reste de la semaine à harceler SFR via le 1023 et Twitter (c’est drôle, ils réagissent très vite quand on tweete au SAV !). Et à me connecter à droite et à gauche, depuis le Mc Do ou le Starbucks, histoire de surfer tranquillement.

En dehors du boulot, le net qui ne marche plus te complique aussi la vie. Tu cherches un trajet de métro ? Pas de réseau donc impossible. Tu cherches l’horaire d’un cinéma ? Un départ d’avion ? Checker ton compte en banque ? La circulation ? Ben, tu peux pas.

Ca a duré 8 jours. Et un soir, comme ça sans prévenir, tout est revenu à la normale. Heureusement pour mes clients et mon boulot, même si j’ai du rattraper le temps perdu le week-end et le soir. Etre freelance n’a pas que des avantages : tu ne bosses pas, l’argent ne rentre pas ! Cela fait maintenant 6 jours que tout remarche et que je revis.

Quid de la concurrence ?

Alors je reste chez SFR ou je vais voir ailleurs si l’herbe est plus verte ? Je pense que si j’avais été chez Orange, les choses auraient été réparées plus rapidement puisque SFR a demandé l’intervention de France Télécom pour réparer la ligne. Et que France Télécom te fait passer en priorité quand tu es chez Orange, normal. Mais j’y réfléchis sérieusement.

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre MissCoquelicot 12 juin 2014 at 15:51

    je suis chez Free depuis 7 ans, 1 fois, on a été coupé 24h… fin de l’histoire…
    donc oui, fais jouer la concurrence !
    et merci d’être venue nous raconter la suite de l’histoire 🙂

    • Répondre sandrine 12 juin 2014 at 15:59

      Je dois avouer qu’en 12 ans chez SFR c’est la troisième fois que ça m’arrive. Je laisse passer l’été et en septembre, j’irai voir les autres offres 🙂

    Laisser un commentaire