Beauté & Bien-être

Histoire de réflexologie

reflexologie

Voilà qu’un matin, mon homme m’offre un « bon pour un massage du corps et des pieds ». Comme ça, sans raisons, c’est un cadeau qui fait toujours plaisir.  Le rendez-vous a même été pris pour moi l’après-midi même. Wouah. Le rêve ! Je m’imagine déjà, délassée, à moitié endormie entre les mains d’une masseuse experte.

Un massage TUI NA ?

Je regarde mon cadeau d’un peu plus près, je découvre le nom de ce massage chinois « Tui Na ». Au programme, 2 heures de massage. On me promet de dénouer mes tensions, revitaliser mon organisme et m’aider à éliminer le stress et la fatigue. Exactement ce dont j’ai besoin. Je me réjouis d’avance.

Je suis accueillie par un adorable couple chinois, me voilà prête à me laisser aller. J’ignorais que j’allais en réalité, plonger dans une séance de réflexologie plantaire chinoise. J’ai comme le sentiment que le massage ne sera pas celui que j’espérais.

La réflexologie plantaire

On attaque la séance par les pieds. Dès les premiers pétrissages de pieds, je me contorsionne de douleurs, ça appuie sur des zones sensibles, ça tord, ça coince. J’ai mal. J’ai envie de dire au gentil monsieur qui s’occupe de mes petons de les laisser en paix. Pourtant, je le laisse faire.

Entre deux sourires, il diagnostique « rein, très bien », « foie très bien », « vessie très bien », « sommeil très bon »… oui, monsieur, je vais bien, tout va bien, je veux juste me détendre. Au lieu de ça, je me cramponne à mon fauteuil. « Pas trop fort le massage ? ». « Non, enfin si, enfin, ça vaaaaa ». Qu’on en finisse de ce pétrissage qui n’est pas franchement agréable.

J’apprendrais que « Tui » signifie pousser et « Na » saisir, je comprends mieux le sens de ce massage.

Après les pieds, le dos

Les pieds finis, voilà l’épreuve du corps. Une heure de massage, je redoute le pire. Et là s’enchainent des pressions, des manipulations du dos, censées harmoniser mes flux énergétiques et purifier mon organisme. En sortant, je ne dois plus être fatiguée ni stressée. Mon corps et mon esprit doivent se rééquilibrer.

C’est drôle, je suis tellement tendue que j’ai du mal à comprendre comment tout ça peut se rééquilibrer. Pourtant, les minutes passent et peu à peu je sens que des tensions se dénouent. Rien à voir avec les massages relaxants balinais ou marocains.

Je ressors de là avec l’impression d’être passée dans une machine à laver. Je suis vidée, rincée, essorée. Je rentre, me couche et m’endors. Epuisée. Etrange sensation lorsque je me réveille, je me sens en pleine forme.

La médecine chinoise, tout un art

Tirée de la médecine chinoise, la réflexologie part du principe qu’à chacun de nos organes correspond un point sur les mains, les pieds, les oreilles. En exerçant des pressions sur ces points, on dénoue les tensions, permet une meilleure circulation des énergies et rétablit l’équilibre et la fonction des organes. Pour être efficace, cette technique manuelle, proche de l’acupuncture ou du shiatsu, doit être exercée par un spécialiste maîtrisant parfaitement cette médecine chinoise.

Je crois qu’y être allée sans savoir à quoi m’attendre m’a légèrement tendu et empêché un vrai laisser-aller. Dans le fond, je crois que j’ai adopté la réflexologie chinoise, notamment (et bizarrement la réflexologie plantaire). Et je pense même que je vais m’octroyer deux séances par an minimum, histoire de me remettre tout en place.

Qui d’entre vous a déjà tenté l’expérience ?

Vous pourriez aussi aimer

4 Commentaires

  • Répondre Emmanuelle 25 avril 2015 at 18:22

    Ça me tente bien, mais comment etre certaine de trouver quelqu’un de fiable ?

    • Répondre sandrine 26 avril 2015 at 17:00

      Aucune idée 🙁 moi, c’est le pur hasard, un vrai chinois. Peut être par le bouche à oreille autour de toi à proximité de chez toi.

  • Répondre Mademoisellevi 27 avril 2015 at 14:21

    Oh bah tu me donnes envie de tester
    Je crois beaucoup en ce genre de techniques
    Et vu mon état de stress j’en aurais bien besoin !!

    • Répondre sandrine 28 avril 2015 at 08:43

      Vas-y tu verras, tu en ressortiras conquise 🙂

    Laisser un commentaire