Humeur

La liberté du blogueur ?!

Alors là, je vois rouge. Les blogueuses n’auraient pas le droit d’écrire ce qu’elles pensent d’un resto ? Au même titre que la critique d’un livre, d’un film ou d’une expo, il me semblait que la liberté d’expression existait toujours en France. La liberté du blogueur est-elle totale ? Apparemment, non.

Les blogueurs ont-il le droit de donner leur avis sincère ?

On n’aurait pas le droit de faire un topo sur une soirée passée (et payée) dans un resto. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un blog amateur, et que la dénommée blogueuse ne vit pas de son blog. On n’a plus le droit de dire qu’on est mal reçue, mal traitée et que l’on déconseille tel ou tel endroit ?

Cela ne m’arrive pas souvent ici, j’ai préféré sur mon blog prendre un autre chemin : je ne parle que des choses et des produits que j’aime. Lorsqu’une marque me sollicite pour tester un produit, j’accepte en général si ledit produit m’attire. Je le teste et, si le résultat est concluant, je vous en fais un petit billet.

En revanche, si le produit ne me plaît pas, je le dis à la société en question ce que j’en ai pensé et, d’un commun accord, je ne rédige pas de billet. Je ne vais pas m’amuser à descendre en flèche un produit que je n’ai pas aimé.

C’est mon choix, c’est mon blog et jusqu’à ce jour, j’écris ce que je veux ! Mais chaque blogueuse agit comme elle l’entend, c’est sa liberté de penser et d’écrire.

Une relation souvent à sens unique

Les blogueurs dérangent autant que l’on s’en sert pour communiquer. Les marques aimeraient que ça n’aille que dans leur sens, mais cela ne peut pas toujours être le cas. D’autant plus lorsque le billet est totalement libre et réalisé sans aucun partenariat.

Incontestablement, Internet a révolutionné notre vision du monde ! En attendant, j’ai un petit pincement au cœur pour cette blogueuse condamnée qui, à mon sens, n’a trahi personne. Et ça tombe bien, je vais au Cap Ferret cette année !

Pour tout comprendre, cliquez ici !

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Répondre jaivoulutester 9 juillet 2014 at 19:28

    de nos jours, la liberté d’expression prend un coup dans l’aile….Quid de tripadvisor et son lot de critiques? S’il fallait attaquer tout ceux qui mettent leur avis ! le blogueur est-il plus vulnérable et facilement identifiable?
    flo
    jaivoulutester.over-blog.com

  • Répondre Virginie 27 juillet 2014 at 21:31

    Moi aussi j’ai été choqué par cette blogueuse qui a été « condamné » pour un article honnête sur un établissement, c’est dingue !

  • Répondre amneville (Roger) 29 août 2014 at 01:28

    Bonjour,

    Je suis ancien restaurateur. C’est dur d’être au top tous les jours lorsque l’on tient un restaurant.

    Le problème avec les posts négatifs c’est qu’ils prennent toujours beaucoup d’ampleur sur le net. Ils sont aussi très vite bien visibles sur les pages de résultats.

    En plus les restaurateurs, et d’autres pros en général, ne maitrisent pas les réseaux sociaux et ne s’occupent que très peu de leur e-réputation.

    Alors les pros : mettez vous à la page 2014 et apprenez à utiliser le web

    • Répondre sandrine 29 août 2014 at 08:51

      Je suis d’accord sur le fond mais de là, à attaquer en justice, c’est un peu fort !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.