Beauté & Bien-être

Jette un œil à mon décolleté, tu devineras mon âge. Ou pas.

décolleté

J’avais 23 ans et j’entamais mon premier boulot. Mon rédacteur en chef de l’époque, cinquantenaire et amoureux des jolies femmes, avait pour habitude de raconter à la petite équipe que nous formions ses diverses rencontres avec la gent féminine. Un jour, entre deux récits hauts en couleur, il nous fit cette confidence : « Personne ne peut mentir sur son âge, de toute façon, l’âge d’une femme se lit dans son décolleté. » Diable, nous voilà bien.

Le décolleté des quadras

Pas besoin à 23 ans de regarder son décolleté, la peau est encore lisse, fraîche et jeune. Mais cette petite phrase anodine n’était pas tombée dans l’oreille d’une sourde. Je n’ai cessé depuis d’observer les décolletés des femmes plus âgées que moi. Et dans le même temps, d’hydrater le mien.

Je ne voulais pas de peau fripée ou de rides à cet endroit-là. Le cou de tortue ne passera pas par moi. C’était bel et bien décidé et c’est devenu une véritable fixette chez moi. Et lorsqu’il m’est arrivé une ou deux fois de prendre un coup de soleil, je m’en suis voulu. Bizarrement (et bêtement) le coup de soleil pouvait me toucher, mais pas là. Aujourd’hui, je me dis que j’ai bien fait.

Vous allez voir, dans la rue, bingo vous ne vous tromperez pas. Et si vous croisez sur votre chemin une femme refaite de la tête aux pieds … regardez son cou. Ça ne trompe pas et vous comprendrez vite de quoi je parle.

Alors, pour prendre soin de son décolleté, on fait quoi ?

Rien de plus simple. On l’hydrate matin et soir ! Le matin, votre crème de jour fera l’affaire et le soir, passés 40 ans, je n’ai rien trouvé de mieux que de pousser jusqu’à hydrater mon cou et mon décolleté avec une crème plus riche.

Sous la douche, un léger gommage une fois par semaine et en sortant de la douche, on use et on abuse de crème pour le corps.

Allez, allez, il n’est jamais trop tard pour se faire du bien.

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Répondre quinqua 9 avril 2014 at 14:55

    Et oui, c’est terrible ce fichu « décolleté » ! J’ai toujours fait attention et fais comme toi mais passé un certain âge (51-53 ans…) on peut appliquer crème-huile, tout ce que la cosmétique peut faire, la nature prend ses droits ! Reste à bien se tenir et à ne pas abandonner les bonnes crèmes hydratantes. Et puis, il y a le lifting du « bas du visage », j’ai lu ça chez ma dermato, mais jamais vu des résultats très probants…

    • Répondre sandrine 9 avril 2014 at 16:06

      Tu as raison, tenons-nous bien droite, ce sera déjà pas mal ! Et concernant le lifting du bas du visage, je trouve que ça se voit parce qu’il y a toujours un endroit qui fait « raccord » et qui dénote avec le reste du corps. Et oui, l’élasticité de la peau ne gagne malheureusement pas avec l’âge 🙂

  • Répondre Black SAPES 20 avril 2014 at 16:13

    Catastrophe !!!
    Je n’y ai jamais vraiment pensé ..
    Le mien ne doit pas être trop en friche sinon j’ aurais déjà traqué la faille je suppose
    Prudence est mère de sûreté, dés demain je tartine !!!
    MERCI …..

  • Laisser un commentaire