Beauté & Bien-être

Mes 10 trucs pour des fêtes sans grossir

ne pas grossir pendant les fêtes

Comme chaque année, vous voyez arriver le foie gras, le chapon farci, la bûche et les tonnes de chocolat comme autant de kilos en plus sur la balance. Comme vous savez que vous n’allez pas résister bien longtemps, forcément, vous culpabilisez d’avance. Et pourtant on peut être gourmande, se faire plaisir sans pour autant faire grimper les aiguilles de la balance. Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?

10 trucs pour ne pas grossir pendant les fêtes

Voici mon plan d’attaque pour des fêtes gourmandes, pleines de saveurs, mais sans crainte pour sa ligne.

  1. La culpabilité. On ne culpabilise pas parce qu’on va faire quelques écarts. Inutile de vous dire qu’il faut se faire plaisir, sans tomber non plus dans l’excès et se rendre malade. On aime son foie, on pense aussi à lui. On oublie les régimes, et on savoure. Parce que quitte à savourer des choses qu’on aime, autant le faire avec le sourire. Appréciez ce que vous avez dans l’assiette et faites-le avec plaisir. Ca évite la frustration, ça passera mieux, vous verrez.
  2. C’est vous qui recevez ? Misez sur les fruits de mer et les poissons. A l’apéritif, proposez aussi une farandole de crudités joliment présentées. Une formule idéale pour ne pas se ruer sur les toasts de saumon ou de foie gras. Prenez-en quand même, mais avec modération.
  3. Le cumul des repas. On a tendance à enchaîner les déjeuners et dîners sans pause entre les deux. Si vous vous permettez une petite folie, n’exagérez pas non plus. Avant un dîner frugal, faites attention dans la journée à ce que vous mangez. Evitez le fromage, les plats en sauce, les alcools, les cacahuètes, bref tout ce qui fait mal niveau calorie. Un excès ça va, deux excès dans la même journée, un peu moins.
  4. On évite de se resservir. Autorisez-vous un bon plat, et basta. Votre estomac vous dira merci.
  5. Si vous n’êtes pas fan de fromage, faites l’impasse sur le plateau qu’on vous présente.
  6. On n’oublie pas de boire de l’eau. Pendant les repas, avant et après. On élimine plus vite.
  7. Le lendemain de fête, on fait quand même attention. Vive les légumes, une viande grillée, des œufs durs, et on fait le plein de soupes légères, clémentines, oranges ou kiwis.
  8. On oublie les restes. Ou plutôt on les donne aux autres. Faites des « doggy bag » à vos convives, ça vous évitera de craquer le lendemain pour les restes de poularde et de fromage.
  9. On continue à faire du sport. Et oui, même un lendemain de fête, on n’oublie pas son footing, sa séance de fitness, de yoga ou son cours de tennis. Et on se donne à fond, quitte à en faire deux fois plus et éliminer un peu plus. Vous n’avez vraiment pas envie d’aller vous bouger ? Marchez au moins, ça fait digérer et ça donne bonne mine.
  10. On évite de se peser pendant toute cette période. Sinon gare à la culpabilité. Attendez d’avoir repris un rythme normal et avoir tout éliminé pour repartir sur de bonnes bases.

Chipotez pas sur la quantité, allez trinquez avec tout le monde ! Et hop, les fêtes seront passées dans la joie et la bonne humeur, sans laisser aucune trace de leur passage.

Et attaquez l’année en beauté !

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre Mademoisellevi 23 décembre 2014 at 08:50

    Oui tes conseils sont très utiles
    Mais moi, même si j’essayais de les suivre, j’te jure que ma faiblesse est bien plus forte que tout le reste
    « Vivi tu reveux de la pintade farciiiie????? » « oh c’est vraiment la dernière la alors »
    PFFFFFFF :p

    • Répondre sandrine 23 décembre 2014 at 09:13

      Mais non Virginie, je t’assure que quand on veut, on peut ! Et si ça te fait plaisir d’en prendre deux fois, bah, prends en deux fois, aucun souci. Mais alors deux petites fois et surtout sans une once de culpabilité !

    Laisser un commentaire